Les friperies VS la fast-fashion

Bonjour tout le monde ! 

Ma surconsommation aura fini par m’exploser à la figure. J’ai envie de prendre de bons chemins, des chemins qui s’allient avec ma façon de penser mais ce n’est pas évident quand on est facilement tentée par tout et n’importe quoi et facilement influençable. Ma faute, il faut apprendre à se refréner de temps à autre.
Tout ça pour dire que même ayant toujours su être une sur-consommatrice depuis des années, c’est seulement en ce moment que je réalise que j’ai envie et besoin de changer.
Acheteuse compulsive, mon porte-monnaie se vide quand mes placards se remplissent. Ça ne me rend pas plus heureuse ni plus comblée, juste plus envahie.

Il y a quelques années, la fast-fashion ne m’inondait pas autant l’esprit qu’aujourd’hui. J’allais beaucoup dans les friperies, que ce soit à Paris ou à l’étranger c’était ce genre de boutiques que je recherchais avant tout. Puis j’ai commencé à tendre vers du plus simple et accessible : la fast-fashion… 

La fast-fashion, qu’est-ce que c’est ?

Vous voyez les fast-food ? Et bien la fast-fashion reprend à peu près le même principe : produire et diffuser dans des temps records des collections sans cesse renouvelées. Alors qu’avant nous chérissions certaines pièces fétiches que nous ne voulions jamais jeter, maintenant nous achetons sans tellement réfléchir, la qualité est médiocre, et souvent démodable au bout d’une saison. C’est devenu une mode jetable.
Les conséquences ? Produire plus pour consommer plus, et plus vite. Les enseignes de fast-fashion nous cachent des horreurs dévastatrices au plan humain et environnemental. Elles exploitent leurs employés travaillant dans des conditions inacceptables et une production tellement excessive qu’ils ne savent plus où stocker les invendus et qu’environ 85% des habits finissent à la déchèterie. En plus de l’empreinte carbone que la fabrication + le transport + l’exploitation de matières premières que cela implique.
En gros ce sont des vêtements vite produits, vite achetés, vite mis et vite jetés.

Ma prise de conscience aura peut-être mis du temps à arriver mais comme on dit : mieux vaut tard que jamais, et il faut laisser le temps au temps. On ne peut pas avoir les mêmes déclics tous en même temps.
Bref, vous l’aurez compris, j’en ai marre de nourrir la fast-fashion qui ne prend ni soin de ses clients, ni de ses travailleurs, ni de l’environnement. Alors qu’il y a plein de petites boutiques plus éthiques, de meilleure qualité et beaucoup plus originales qui nous attendent. 
Voilà mon état d’esprit du moment. Alors ce n’est pas facile car moins à notre portée, mais pas inaccessible.
Je lisais l’autre fois un article de la blogueuse Iznowgood qui a dit cette phrase, qui m’a beaucoup marquée : « Alors que nous n’avons jamais eu autant de choix pour nous habiller, nous n’avons jamais été aussi conformes et uniformes. » J’ai toujours eu horreur des uniformes à l’école ou au travail, les codes vestimentaires m’angoissent. Pourtant avec la fast-fashion on finit par tous se ressembler, malgré le fait qu’ils changent excessivement leur collection (toutes les deux semaines environ).
J’ai donc ces dernières semaines eu envie de revenir à ce qui m’était naturel il y a quelques années : les friperies.

Les friperies, qu’est-ce que c’est ?

Peut-être que des gens ignorent son existence alors je vais vous expliquer en quelques mots. Ce sont des boutiques qui revendent des vêtements, accessoires, bijoux etc… d’occasion. Ça peut être d’il y a quelques années comme plusieurs vingtaines d’années ! Ce sont en général des boutiques peu chères sauf exception si la boutique revend des grandes marques qui ont pris de la valeur justement avec le temps.
Pour ma part, je vous avoue que c’est plus que ça : c’est me retrouver dans des boutiques chaleureuses, originales, hors du temps et trouver des petits trésors. Chaque boutique a sa personnalité : sa déco, sa musique, les pièces qu’elle vend mais aussi par son personnel…
Avant de vous en dire plus, je vais vous dresser les avantages et inconvénients de ces endroits bien différents : les friperies et la fast-fashion ! Peut-être que ça vous éclairera et vous donnera envie de vous tourner vers un autre mode de consommation !

 

Les friperies, avantages et inconvénients : 

Avantages : 

– Le prix : il est en général assez bas, même si cela dépend des friperies, des marques etc.
– C’est écologique : les boutiques n’ont pas besoin de faire marcher des usines de fabrication, ou d’utiliser des matières premières neuves. Il y a aussi moins de transport et moins de produits chimiques utilisés et reversés on ne sait où.
– C’est un principe de recyclage : on redonne vie au vieux, et c’est plutôt chouette !
– Ça fait marcher les petites boutiques plutôt que des grosses enseignes avec de gros PDG déjà bien gras haha
– L’ambiance : hors du temps, vintage, chaque boutique a sa propre personnalité. Par la musique, la déco, la mise en place des vêtements, les pièces vendues et le personnel !
– L’originalité : on ne retrouve pas les mêmes pièces partout chez les autres. Il y aura toujours des ressemblances possibles, mais ça ne sera jamais la même copie, la même pièce et avoir l’impression d’être habillée comme toutes les autres personnes qu’on croise dans le métro.
– Plus créatif : on fait marcher notre créativité. On réinvente les pièces, on les ré-imagine, réassort, etc. On fait marcher notre cervelle pour se demander comment on pourra remettre cette pièce au gout du jour, à notre sauce.
– Une âme : on porte une pièce qui a une histoire. Qui ne me dit pas que le blouson en cuir que j’ai acheté n’a pas fait le tour du monde en moto, n’a pas fait les bars des années 80, n’a pas été acheté par quelqu’un qui voulait draguer sa première conquête ?! J’adore m’imaginer toutes sortes d’histoires avec les pièces que je trouve !
– La qualité : c’est souvent de meilleure qualité. Et oui parce qu’avant ils utilisaient des matières plus nobles, plus travaillées, en moins grande quantité et en exploitant moins leurs employés.
– Un échange : dans certaines petites boutiques on peut avoir un vrai échange avec le propriétaire ou les vendeurs. Quand chez Zara les pauvres doivent courir à droite à gauche pour ramasser les fringues délaissées par terre par les clients, et où nous n’avons aucune idée du grand boss qui est derrière tout ça, dans les friperies on peut discuter avec les vendeurs, il y a un respect réciproque, on échange des parcelles de nos vies.

Chaque friperie est une vraie petite aventure, particulière et unique. Quand chez Stradivarius ou autres, on vivra la même histoire sans importance que ce soit à Paris, à Londres ou au Portugal.

Inconvénients :

– Peu de boutiques : en tous cas il faut les trouver ou les connaitre. Il y en a pas mal dans les grandes villes mais c’est plus compliqué dès qu’on s’éloigne du centre…
– Etre patient : on doit avoir la patience de chercher, farfouiller pour trouver des pièces qui nous tapent dans l’oeil.
– Mauvaise visualisation : on visualise moins bien les pièces car on a pas vu les vêtements portés par des mannequins, ou il n’y a pas de look proposés, les pièces sont toutes serrées les unes aux autres et ce n’est pas forcément très pratique.
– Pas de retours ou échanges : en général, il n’y a pas le concept du retour ou échange. Il faut donc être bien sûr de soi avant d’acheter, c’est peut être pas plus mal mais bon !
– Parfois redondant : même si ce n’est jamais les mêmes pièces, on retrouve souvent le même type de vêtements. Le style western, le style années 80, le style un peu importable qui ressemble plus à des déguisements qu’autre chose, etc… C’est pour ça qu’il faut la patience de bien chercher car il se cache toujours quelque chose de sympathique !

La fast-fashion, avantages et inconvénients :

Avantages : 

– Simple : on peut acheter sur internet, il y a plein de boutiques partout, c’est à notre portée. On peut même réserver des pièces via internet pour aller ensuite les essayer en magasin.
– Le prix : bas voir très bas. C’est abordable pour tout le monde, on se pose peu de questions avant d’acheter.
– Echanges et retours : c’est quand même agréable de pouvoir se tromper et revenir en arrière.
– Bonne visualisation : des pièces. On a souvent déjà vu de la pub, ils proposent souvent des looks, il y a des mannequins en vitrine etc.
– Pratique : c’est bien rangé, assez clair, il y a toujours des cabines d’essayage.
– Actuel : C’est une mode toujours dans l’air du temps.

Inconvénients : 

– Ça restreint notre originalité : on suit vraiment la mode et vu qu’elle est accessible à tous on finit par être habillé tous pareil.
– Ça restreint notre créativité : ils proposent beaucoup de looks pré-définis, qu’on reforme un peu à notre sauce mais ça n’a rien à voir avec des pièces d’occasion que l’on remet au goût du jour, qu’on customise etc.
– Ça engendre la surconsommation : ils changent de collection environ toutes les deux semaines ou au moins tous les mois. Ça donne ce sentiment qu’il faut se jeter sur certaines pièces avant qu’elles ne disparaissent, et aussi de ce renouveau constant qu’on a envie de s’approprier.
– Mauvaise qualité : des matières premières et de la fabrication qui est obligée d’être le plus rapide possible. Souvent il ne se passe qu’un mois entre le moment où le vêtement est dessiné et qu’il est mis en vente. 
– L’esclavage : les travailleurs sont la plupart du temps exploités, sous payés, et beaucoup d’enseignes font travailler les enfants dans des conditions inacceptables.
– Un drame pour l’environnement : pour beaucoup de raisons. Déjà à cause de la grande exploitation de matières premières comme par exemple le coton, aspergé de pesticides polluant les terres. Ensuite par la pollution engendrée par les usines de fabrication. On continue avec la pollution des nombreux trajets de transports. Et enfin car il y a énormément de déchets à cause de cette surproduction. Il y a tellement d’invendus et ne savent pas quoi en faire : ils ne veulent pas les donner aux sans abris pour plein de raisons grossières et peu d’enseignes recyclent les vêtements. Ils finissent donc à la déchèterie et continue de polluer avec les incinérations que cela oblige. 

Voilà pour ces petites listes bien-sûre non exhaustives. J’avais besoin de dresser et de partager avec vous les pour et les contres de ces deux moyens de consommation. J’ai besoin de mettre par écrit mes pensées pour réaliser concrètement certaines choses.

Ça ne veut pas dire que je ne vais plus jamais aller dans les enseignes de fast fashion, parce que je n’ai pas forcément les moyens d’aller chez les petits créateurs français, et je ne trouve pas systématiquement mon bonheur dans les friperies. Mais je vais essayer de réduire ma consommation, et qu’elle soit plus éthique et maitrisée.

Je vous retrouve vendredi avec 5 adresses parisiennes en matière de friperies que j’ai découvert récemment où je vous montrerai aussi ce que je me suis trouvé 🙂

Dites moi en commentaires ce que vous pensez de tout ça, si vous avez l’habitude d’aller dans les friperies ou pas du tout, etc !

A très vite,

Les Couleurs d’une Vie.🌹

23 réponses sur « Les friperies VS la fast-fashion »

    1. Merci pour ton commentaire ! Oui il faut prendre le temps c’est le mot haha mais au final on est bien plus heureux de nos trouvailles que lorsque ça provient d’une boutique bas de gamme et qu’on risque de retrouver chez la personne d’en face !! 🙂
      Bonne après midi !

      J'aime

  1. Je n’achète pas souvent dans des friperies mais je m’y rends de temps en temps. J’ai adoré en faire certaines à Berlin par exemple 😊
    En tout cas, c’est clair que nous devons nous conscientiser par rapport aux marques sans scrupule et capitalistes qui exploitent les travailleurs et n’ont aucun respect pour l’environnement.
    J’essaie de faire plus attention aussi de mon côté et d’acheter moins et mieux.
    Merci pour ton article 😊

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton retour ! 🙂
      J’aime particulièrement faire les friperies dans les pays étrangers parce que je trouve ça encore plus particulier 🙂
      Oui c’est pas facile de se restreindre et ne pas toujours tendre à la simplicité mais il faut essayer !
      Bonne journée à toi ! 🙂

      J'aime

  2. fast fashion je dis non j’ai été déçu Pas des achats l’été dernier à peine 2a 3semaines les habits ont commencé par se déchirer ,et la je me suis dit vaut mieux retourner à la boutique De friperie que j’avais délaisser ,Ce qui me dérange Avec les friperies c’est l’histoire derrière ces habits savoir que quelqu’un l’aurait déjà porter me met mal à l’aise .Et comme suis pas une modeuse je préfère acheter un vrai truc qui va durer Que De me mettre dans le fast fashion qui au bout d’une saison est démodé et on ne peut plus les porter alors il est préférable d’opter pour les friperies qui sont des pièces indémodables quand on prend le temps de Bien choisir.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire !
      Oui c’est quitte ou double : soit on aime que le vêtement ait un vécu soit pas du tout… Sinon tu peux opter pour les boutiques de destockage qui revendent des produits neufs invendus des anciennes collections !
      Mais tu as raison il vaut toujours mieux d’opter pour la qualité plutôt que la quantité ! En plus la fast-fashion devient de plus en plus cher, ça devient ahurissant !!
      Passe une belle journée 🙂

      J'aime

  3. Alors voilà une belle réflexion ! C’est vrai qu’il faut parfois faire des efforts pour résister à la surconsommation et dans tous les domaines.. tu pourrais dire aussi ça de la high-tech tout de suite obsolète ! Les dépôts vente sont aussi une bonne piste pour trouver des choses de qualité et pas cher.. merci pour cette prise de conscience essentielle 😊

    Aimé par 1 personne

  4. Les plateformes en ligne type Vinted sont un bon compromis quand on a du mal à trouver ce qu’on veut en friperie.. Surtout qu’on peut y trouver des vêtements d’occasion ET de bonne qualité qui dureront longtemps (même si j’aime me balader en friperie les rares fois où j’en trouve) ! Ensuite c’est vrai qu’on peut se dire que les personnes qui vendent sur ces plateformes sont parfois des grandes consommatrices qui s’en servent pour pouvoir se racheter des fringues derrière… Mais si on cible des vêtements de qualité dès le début, je pense qu’on court un poil moins ce risque. Et dans tous les cas, on fait ce qu’on peut avec les moyens qu’on a !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je suis tout à fait d’accord ! Je me balade sur Vinted de temps en temps et il y a des trucs vraiment sympa mais j’ai jamais sauté le pas à commander, toujours peur que les photos soient trompeuses etc ! Mais bon je pense qu’il suffit de regarder les avis etc 🙂
      Passe une belle soirée et merci pour ton échange !

      Aimé par 1 personne

  5. Oui, merci pour ton bel article qui va loin aussi dans la recherche des solutions pour une planète moins déglinguée!
    Le problème de la friperie c’est que c’est que, pour la masse des gens, c’est moins rassurant, je pense, car ça les renvoie à la nécessité d’avoir eux même la créativité pour savoir recycler des articles vintage dans des tenues qui seront, au final, « non standard ». Et la créativité c’est assez peu partagé comme qualité chez les gens. C’est donc plus difficile comme choix plutôt que la Fast Fashion.
    De toutes manières les consommateurs hésitent toujours entre « être pareils » et « être différents ». Et finalement ils vont en général dans le « pareil » parce que être différents c’est risquer d’être « à part ».
    Mais, comme tu le dis, c’est encore plus tordu que ça car la mode propose à tous, périodiquement, une manière de se sentir différents. Mais pas trop. Donc tout le monde y va et… se retrouve pareil aux autres donc recherche immédiatement comment être décalé. Et la mode revient proposer le petit truc qui fait envie, à ce moment précis…Que tout le monde achète… et ça recommence!
    Donc oui, les friperies, c’est une belle manière d’allier esthétique, éthique, originalité, mémoire des choses…et de rester maître de son destin.
    Ce n’est donc pas du tout, pour moi, un « pis aller ». C’est un choix, une philosophie de vie…
    Ok on y va alors 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, il ne faut pas avoir peur de ne pas suivre les codes.. Après je pense que beaucoup de gens ont des préjugés sur les friperies mais il n’y a pas que des excentricités au contraire ! Donc ne pas avoir peur d’aller faire un tour ! 🙂

      J'aime

  6. Je suis tellement d’accord avec ton article, le problème aujourd’hui c’est que tout arrive rapidement, aujourd’hui en commandant sur asos ou autre tu recois deux jours après ton article et c’est la satisfaction de l’immédiat, donc on a envie de recommencer, c’est un gros cercle vicieux. Les friperies et vinted sont en effet des bonnes solutions !
    Belle soirée

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire ! Oui je suis bien d’accord, on veut quelque chose maintenant tout de suite, et ça ne fait que nourrir d’autres envies car on a même plus le temps de désirer ce qu’on achète ! On l’oublie aussi tôt et on cherche déjà d’autres pièces à acquérir avant même d’avoir celles que l’on a reçu haha !
      Passe une belle soirée 🙂

      Aimé par 1 personne

  7. Merci pour cet article très intéressant. C’est vrai que les friperies semblent être une bonne solution, mais j’ai encore tellement de mal avec ces boutiques, je ne trouve jamais rien, et je finis par acheter dans une boutique type « fast fashion » 😦

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je comprends c’est pas forcément évident de trouver son bonheur… je vais essayer de faire ma recherche sur des friperies qui seraient plus abordables niveau style etc parce que c’est une question qui revient souvent ! 🙂

      J'aime

  8. hello! Moi j’ai adopté la friperie lors de mon voyage en Angleterre à Brighton. J’ai visité une dizaine de charity shop et j’e ai rapporté des pièces uniques. De retour dans mon Pays en Côte d’Ivoire, j’ai identifié un fournisseur qui importe la friperie d’Angleterre chez qui je m’approvisionne.. Mes crushs ce sont les robes droites et les jupes crayons. Très souvent les 1er choix sont de super qualité et comme tu l’as mentionné, il faut être patient.

    Aimé par 1 personne

    1. Hello ! Les friperies anglaises sont vraiment géniales je trouve ! C’est génial que tu aies réussi à trouver un fournisseur qui importe des vêtements de frip’ en Côte d’Ivoire !
      Pareille pour les crushs, je me suis dénichée une jupe longue un peu plissée avec de jolies fleurs j’ai vraiment hâte d’être au printemps pour pouvoir la porter ! 🙂 Je remarque qu’au final je garde beaucoup plus longtemps des vêtements de friperies que de fast-fashion, parce qu’au final c’est souvent des indémodables !
      Merci pour ton commentaire, passe une belle fin de journée ☺️🌹

      Aimé par 1 personne

  9. J’ai également décidé d’abandonner Le fast Fashion. Je vis au USA actuellement et c’est un mouvement en marche. Il y à de nouvelles marque qui fabriquent des vêtements intemporels a partir de tissus écologiques et éthyque ou même a partir de pièces vintage préexistantes. Depuis que j’ai complètement arrêté d’acheter en magasin et que je me suis mise a la fripe, je me sent plus moi même j’ai l’impression de prendre mes propre décision et de reprendre le contrôle de ce que je porte. Effectivement on devient beaucoup plus créatif et c’est si agréable! Ton article est super !!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup de partager ton avis et ta vision des choses ! 🙂 Je pense que les marques vont commencer à prendre de plus en plus conscience de l’importance du recyclage.
      Je suis tout à fait d’accord avec toi avec le fait qu’on se sent plus soi-même lorsque l’on s’habille en friperie ! Je dois avouer que je me sens d’ailleurs plus fière lorsque je porte des habits vintage car j’ai l’impression d’avoir fait une vraie petite trouvaille haha
      Merci beaucoup en tous cas, passe une belle soirée 🌹

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s